LA RÉCIPROCITÉ ENTRE DIEU ET L’HOMME
Voir la table des matières
suivante

LA RÉCIPROCITÉ ENTRE DIEU ET L’HOMME 

Quand nous parlons de l’identité de Dieu, nous y discernons différents aspects.

Réfléchissons d’abord au principe de l’identité que nous pourrions traduire par réciprocité, la réciprocité entre Dieu et l’homme. Celle-ci est en fait un fondement de toute la pensée biblique.

«Ainsi parla Jésus, et levant les yeux au ciel, il dit, Père, l’heure est venue; glo­rifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie». Jean 17:1

Ainsi retentit le premier verset de la prière sacerdotale. Cette prière con­tient bien plus d’aspects que ceux que nous découvrons à première vue. Elle nous révèle comment Jésus en tant qu’homme véritable, vit sa relation avec le Père. Les prières que Jésus prononça, pourraient être appelées des ‘prières - modèle’; on peut y lire ce qu’est la prière dans son essence. Le ‘Notre Père’ et ‘la prière sacerdotale’ sont des modèles de prières. Elles dévoilent la vraie façon de prier.

Le premier verset de Jean 17, contient déjà tout un monde de pensées. Jésus dit: «l’heure est venue»; Jésus, en tant qu’homme, dit à Dieu quelle heure il est. Il est temps, Père! Dieu peut nous dire: il est temps! Mais ici, les rôles sont renversés.

On y trouve tout un cheminement. Si un enfant de huit ans dit à son père: il est temps, tu dois te dépêcher, cela paraît plutôt brutal. Mais quand un fils de vingt ans le dit, la tonalité est déjà dif­férente. Le fils parle à partir de la connaissance des pensées et du temps de son père. Ainsi, Jésus peut dire à Dieu: l’heure est venue.

«Glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie».

C’est cela la réciprocité.

Dieu glorifie l’homme, afin que l’homme glorifie Dieu. Cette réci­pro­cité constitue tout de même un des aspects uniques de la façon biblique de penser. Cette réciprocité ne se retrouve dans aucune religion.

Dieu dit: je vais vous glorifier et vous allez Me glorifier. Quand Jésus pro­nonce ces paroles, Il pose un fondement. Ce n’est pas simplement une con­versation entre Lui et le Père. Jésus le prononce aussi à l’égard de ses dis­ciples. Jésus veut que ses disciples l’entendent.

C’est un aspect essentiel du ministère de Jésus. Il a très souvent prié en sorte que ses disciples puissent l’entendre. Son intention était évi­de­mment qu’ils reprendraient sa façon de penser. Jésus ne dit pas à ses disciples: je m’écarte un instant de vous, je dois parler à mon Père et je préfère être seul. Jésus veut précisément que ses disciples soient con­cernés par sa manière de prier, afin de leur apporter le principe de base de cette réciprocité.

Ceci est intensément lié à l’essence de Dieu, car pourquoi cette réciprocité existe-t-elle? On peut répondre: parce que Dieu l’a voulue. On peut dire aussi: parce que Dieu est ainsi. Dieu n’est pas un Dieu qui s’isole dans une tour d’ivoire. La réciprocité est un des principes de base du carac­tè­re de Dieu.